Un forum totalement Japon !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Saint seiya

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rhadamante
Tamago
Tamago
avatar

Masculin

Nombre de messages : 63
Age : 40
Localisation : les enfers


MessageSujet: Saint seiya   Dim 12 Sep - 15:36

Les épisodes du Sanctuaire de Saint Seiya



Le Sanctuaire est le premier chapitre de Saint Seiya.
La diffusion de l'adaptation télévisée débuta à la fin de l'année 1986 et au final, le Sanctuaire comporta 73 épisodes.
Il est souvent divisé en deux parties distinctes car, lors de ce chapitre, nos héros auront à remplir successivement deux quêtes différentes.


La première partie, souvent appelée Sanctuaire I, reprend les 40 premiers épisodes.
Au début de la série, les chevaliers de Bronze participent à un tournoi organisé par Saori Kido, les Galaxian Wars, dans le but d'obtenir l'armure d'Or. Combattant chacun pour des raisons différentes, ils se regrouperont et se lieront d'amitié lorsque cette dernière sera volée pendant le tournoi.
Après de nombreuses batailles, nos héros en apprendront plus sur leur destin de chevalier mais aussi sur leurs ennemis. Ils se rendront enfin au Sanctuaire, berceau de la chevalerie, afin d'affronter le maître des lieux, le grand Pope.
Il est à noter que la série télévisée n'est pas une adaptation totalement identique du chapitre Sanctuaire du manga.
Pour ne pas rattraper le manga, en cours de parution à la même époque, ou pour des raisons commerciales, de nombreux personnages ainsi que de nouvelles aventures ont été inventés et inclus au scénario de la série.

Les affrontements au Sanctuaire font l'objet de la seconde partie, appelée souvent Sanctuaire II, et reprend la suite des épisodes jusqu'au 73.
Arrivée sur les lieux, Saori Kido recevra une flèche en plein cœur. Ses chevaliers devront traverser les douze maisons, gardée chacune par un chevalier d'Or, afin de quérir l'aide du Grand Pope, la seule personne connaissant le moyen de sauver la jeune femme.